Des sports électroniques dans école

Site web: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1341788/premiere-ecole-quebec–concentration-sports-electroniques-academie-ste-marie

            Cet article, écrit par Jean-François Nadeau, détaille la première école au Québec à adopter un programme des sports électroniques. L’école, qui s’appelle l’Académie Sainte-Marie, aura son programme dès l’automne prochain. Chaque semaine, les étudiants passent 3 heures pour apprendre des sports électroniques. La moitié du temps, ils apprendront la théorie et l’autre moitié, je suppose, sera pour pratiquer. Le premier groupe à essayer le programme sera 28 étudiants, qui étudieront le jeu Overwatch : « Le choix du jeu s’est fait en fonction de l’aspect travail d’équipe. Il demande aussi beaucoup de leadership, de stratégie, de synchronisme. L’intérêt des jeunes pour Overwatch a aussi fait une différence, » disait par le directeur général de l’Académie esports de Québec, Philippe Gauthier. Pour ceux qui disent que les élèves passent trop de temps devant l’écran, ils vont aussi faire l’activité physique. Les sports électroniques est une activité proposée par l’école depuis trois ans et elles ont eu de nombreux avantages. Pour le plus important avantage, peut-être les élèves n’ont pas beaucoup de vie sociale deviennent plus heureux et trouvent une autre motivation pour aller à l’école.

Des élèves de l'Académie Sainte-Marie qui pratiquent des sports électroniques
Les élèves a l’école jouer les jeux.

            Récemment, l’industrie du sport électronique a gagné en popularité. L’industrie devient incroyablement lucrative. Pour un exemple récent, l’adolescent Kyler Giersdorf, a gagné un tournoi Fortnite et il a gagné des millions de dollars. Personnellement, je ne joue pas aux jeux vidéo, alors je n’ai pas d’opinion particulière sur l’immense popularité du commerce électronique du sport. Mais j’aime comment l’école québécois a mis un program des sports électroniques. L’école est un lieu où les élèves doivent exprimer leurs passions. Donc, j’adore l’idée que les élèves peuvent apprendre des jeux-vidéo après-école. Cela ressemble à ma passion pour le football et comment je peux pratiquer football après-école. Ou si quelqu’un est passionné de théâtre ou de groupe ou plus.

One Reply to “Des sports électroniques dans école”

  1. Yassen, j’ai trouver cet article très chouette! J’ai aimé quand tu as relationer ton expérience pour montrer pourquoi tu as choisi cet article. Dans cette époque pleine de technologie les “gamers” peuvent gagner beaucoup d’argent juste en jouant ce jeux vidéo et peuvent aller à l’université pour étudier, mais je savais pas que cette idée d’étudier les sports électroniques était possible aux Québec!

    Je suis en accord avec ton analyse car je pense que jouer des jeux vidéo dans l’école est en effet une bonne idée. Comme on le mentionne dans l’article les élèves ont plus de <>. Je suis d’accord avec ton idée d’avoir ce programme de sport electronique car <>. Parler de ses avantages et désavantages nous aide à comprendre sur les bénéfice de ce program et sur les chose qu’ils ne font pas. D’autres avantages que vous avez mentionné est quand vous avez décrite que le directeur général de l’Académie esports de Québec, Philippe Gauthier clarifie que ce programme aide à les élèves à <>. En plus les élèves font faire du l’activite physique quand ils joueront pour éviter le désavantages d’avoir passé beaucoup de temps devant l’écran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *