Les Jeux Autochtones Interbandes de Uashat Mak Mani-Utenam au Québec

http://www.cssspnql.com/nouvelles-media/unique/2019/10/28/une-15e-%C3%A9dition-couronn%C3%A9e-de-succ%C3%A8s-pour-les-jeux-autochtones-interbandes

Cet article est <<Une 15e édition couronnée de succès pour les Jeux autochtones interbandes>> du site web pour la Commission de la Santé et des Services Sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL). Selon l’article, la CSSSPNQL a assisté à la 15e édition des Jeux Autochtones Interbandes de Uashat Mak Mani-Utenam l’été dernier. Pendant cet événement, il y avait plus de 1000 athlètes qui ont participé dans plusieurs sports comme le hockey et le canot. En plus, l’événement a célébré la culture des Premières Nations avec des chants traditionnels et des démonstrations artistiques.

A mon avis, cet événement est très intéressant. Dans notre cours, nous avons parlé sur les autochtones au Québec et les éléments culturels québécois comme le hockey. Cet article montre le lien entre les autochtones et ces éléments. Je pense que ce lien représente l’influence la culture québécoise a sur les Premières Nations: les autochtones, qui a une histoire complexe avec les européens et les colons, jouent les sports québécois maintenant.

Je pense que les Jeux Autochtones Interbandes sont très importants pour les autochtones et leurs relations avec les autres gens québécois. Cet événement est une opportunité pour les autochtones célébrer leur culture traditionnelle et participer dans des activités exclusivement québécois. Dans l’ensemble, je pense que l’article montre une occasion importante qui illustre les autochtones, leur culture, et la culture québécoise au Québec dans le présent.

2 Replies to “Les Jeux Autochtones Interbandes de Uashat Mak Mani-Utenam au Québec”

  1. Christina, l’article que vous avez lu est très intéressant. Je suis d’accord avec vos opinions que <> et que <>. Cet événement est crucial pour les autochtones, car ils peuvent être inclus en lors de la participation à des sports d’été et avec des activités québécoise comme vous l’avez mentionné. J’aime la façon dont l’article traite de ce qui fait de cet événement un moment unique et traditionnel en décrivant qu’il est célébré avec des chants traditionnels, des démonstrations artistiques et le montage de pièces artisanales. Les Jeux Autochtones Interbandes de Uashat Mak Mani-Utenam aide à montrer l’histoire des Autochtones et comme vous avez dit ils sont <>. Quelque chose que j’ai appris et trouvé utile pour les athlètes dans cette 15e édition des JAIBs est qu’ils ont fait des <> (la Commission de la Santé et des Services Sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL)). Cela montre à quel point ils se soucient de promouvoir une bonne santé et d’aider les autres à avoir l’information nécessaire.

  2. Je pense que cet événement est une façon vraiment amusante et créative pour les autochtones de célébrer leur culture qui est souvent oubliée dans la société d’aujourd’hui. Je me demande, qui est autorisé à participer? Les gens qui sont à moitié autochtone, peuvent-ils participer?
    Je pense que cet événement peut susciter beaucoup de discussions importantes sur les Amérindiens dans notre société d’aujourd’hui. Il est triste de penser à combien de leur culture a été perdue à cause de la colonisation et à quel point quelque chose d’aussi simple que le sport est quelque chose de grand maintenant. J’applaudis les efforts du comité des Jeux autochtones interbandes de Uashat mak Mani-Utenam pour en conservant des cultures et des traditions aussi riches, ainsi qu’en rapprochant plusieurs groupes autochtones. Cependant, nous devons nous demander si nous en faisons assez pour les premières nations. Je sais qu’aux États-Unis, les tribus amérindiennes sont aux prises avec la pauvreté, la maladie et le chômage, et je sais que le gouvernement des États-Unis ne fait pas assez pour eux. Je ne sais pas si le Québec traite les Amérindiens mieux ou moins bien que les États-Unis, mais en général, je pense que nous devons donner plus d’aide à ces groupes. Sinon, ils continueront de perdre tout ce qu’ils avaient autrefois, sur le terrain qui leur appartenait.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *