Les producteurs de grains réclament une rencontre

Neige hâtive: les producteurs de grains réclament une rencontre avec Québec

Le 17 de novembre les Producteurs de grain du Québec (PGQ) ont réclamé une rencontre avec le gouvernement pour «identifier des solutions à la crise».  Ils ont été touchés par une neige hâtive qui affecte le rendement et la qualité du maïs et du soya. Cette évènement affecte les agriculteurs car quand ils ont <<vu leurs champs être ensevelis sous la neige la semaine dernière, alors que près des trois quarts de la production de maïs étaient toujours à être récoltés>> Puis <<la situation est encore pire dans le soya, où 10% de la récolte a été ensevelie sous la neige>> (AGENCE QMI). Cette neige a causé assez de problème pour les producteurs alors <<les PGQ demandent une rencontre d’urgence avec le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, ainsi qu’avec la Financière agricole du Québec, pour clarifier les programmes d’indemnisation pour les agriculteurs>> (AGENCE QMI).

Tout d’abord, je tiens à dire que je suis heureux que le froid soit de retour juste parce que je pense qu’il est meilleur pour le climat mais Je sais qu’il doit être difficile pour l’agriculture de cultiver plus de nourriture avec la neige tout endommager. Dans cet article, j’ai appris qu’il est important d’avoir une assurance au cas où des choses comme ça se produisent. J’espère qu’il vont trouver une solution car c’est estimer que <<la valeur du maïs cultivé annuellement au Québec atteint 675 M$, contre 500 M$ pour le soya>> (AGENCE QMI) un problème avec la récolte veut dire un problème économique parmis les producteurs et une diminution de la consommation du maïs et du soya.

https://www.journaldequebec.com/2019/11/17/neige-hative-les-producteurs-de-grains-reclament-une-rencontre-avec-quebec#cxrecs_s

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *